chapitre précédent retour chapitre suivant

Zacharie 1

J.N. Darby

Louis Segond

Le livre du prophète Zacharie

14 chapitres

1. Son auteur et sa date

Deuxième des prophètes ayant exercé leur ministère après l’exil, Zacharie, dont le nom veut dire « l’Eternel se souvient », était un contemporain d’Aggée ; Zacharie prophétisa à la même époque (voir Esdras 5.1 ; 6.14).

On admet généralement que le prophète Zacharie et le sacrificateur mentionné sous ce nom en Néhémie 12.16 sont une seule et même personne ; comme Jérémie et Ezéchiel, Zacharie était donc à la fois prophète et sacrificateur. De plus, d’après Zacharie 2.4, ce serviteur commença son ministère prophétique dès sa jeunesse.

La première prophétie de Zacharie (Zach. 1.1) fut prononcée deux mois après le premier message d’Aggée, la deuxième année du roi Darius Ier de Perse (522-485 av. J.C.), à savoir en 521/520 av. J.C. Une autre date est indiquée en Zacharie 7.1 : il s’agit de la quatrième année du roi Darius (519/518 av. J.C.). La seconde partie du livre (chap. 9 à 14) ne comporte pas de date ; Zacharie ne l’écrivit sans doute que vers 480 av. J.C. Le prophète fut ensuite probablement mis à mort par ses compatriotes (voir 3. Ses particularités).

La première partie du livre de Zacharie (chap. 1 à 8) a été relativement épargnée par la critique. En revanche, de nombreuses attaques ont été dirigées contre les derniers chapitres (9 à 14). Les commentateurs sont toutefois divisés entre eux. C’est pourtant précisément la seconde partie, messianique, de Zacharie qui est citée particulièrement souvent dans les évangiles en relation avec le Seigneur Jésus :

Zacharie 9.9   en Matthieu 21.4, 5 ; Jean 12.15
Zacharie 11.13   en  Matthieu 27.9, 10
Zacharie 12.10   en Jean 19.37
Zacharie 13.7   en Matthieu 26.31 ; Marc 14.27.

2. Son but

Bien que Zacharie se soit adressé, sur le commandement de Dieu, au résidu juif à la même époque qu’Aggée, son message était très différent. Tandis qu’Aggée reprenait d’abord le peuple à cause du fléchissement de son zèle pour la construction du temple, Zacharie parle davantage de la ville de Jérusalem. Partant de là, il est le seul prophète, après l’exil, qui donne un aperçu complet de l’histoire du peuple de Dieu, et des nations demeurées en relation avec Jérusalem. Il décrit le rejet du Messie par son peuple terrestre Israël, puis comment ce peuple se repent et reconnaît son Messie lorsque celui-ci apparaît pour établir son règne de paix. En cela, Zacharie se rapproche beaucoup du prophète Daniel. On a aussi comparé Zacharie à Esaïe, l’« évangéliste parmi les prophètes ». Une note fondamentale caractérise le message de Zacharie : l’amour immuable de Dieu et ses soins envers son peuple terrestre qu’il préservera de tous dangers de la part des puissances universelles pour l’introduire dans son royaume sur cette terre.

3. Ses particularités

a) La mort de Zacharie

Le Seigneur Jésus dit en Matthieu 23.35 : « En sorte que vienne sur vous tout le sang juste versé sur la terre, depuis le sang d’Abel le juste, jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l’autel. » Zacharie et Barachie sont les formes grecques des noms hébreux Sacharja (ou Sekarja) et Berekja. Dès les temps les plus reculés, on a établi une relation entre ce Zacharie et celui de 2 Chroniques 24.20, 21, bien que le second soit appelé « fils de Jehoïada ». Ce rapprochement peut s’expliquer par le fait que les livres des Chroniques figurent tout à la fin de la bible hébraïque. Dès lors, Abel représenterait un personnage du premier livre de l’Ancien Testament et Zacharie, un du dernier. Mais il est plus normal de penser au prophète Zacharie, car d’une part cela supprime le problème du nom de son père et, d’autre part, quant au temps, Zacharie le prophète vécut à la fin de la période de l’Ancien Testament. Les noms des magiciens égyptiens Jannès et Jambrès (2 Tim. 3.8) et la prophétie d’Enoch (Jude 14) constituent d’autres exemples de circonstances survenues au temps de l’Ancien Testament, qui n’ont été révélées que dans le Nouveau Testament.

b) Zacharie et Jérémie

Le lecteurs de la Bible éprouvent parfois une difficulté du fait que Matthieu 27.9 attribue au prophète Jérémie une citation tirée de Zacharie 11.12, 13. Une comparaison des deux passages montre que Zacharie ne fait pas mention de l’achat d’une pièce de terre, tandis que Matthieu veut précisément expliquer l’acquisition du champ du potier. Or Jérémie (32.6, 7) décrit l’achat d’un champ. Matthieu lie manifestement ici la pensée de l’achat d’un champ en Jérémie 32 avec les trente pièces d’argent, le prix de l’estimation de Zacharie 11, et ne donne pour cette double citation que le nom du plus connu des deux livres prophétiques, à savoir Jérémie (une citation du même genre, tirée de Malachie et d’Esaïe, est faite en Marc 1.2, 3).

4. Analyse succincte de son contenu

I. Zacharie 1 à 8 : Prophéties datées couvrant l’époque de la construction du temple
1. Chapitre 1.1-6 Introduction et appel à la repentance
2. Chapitres 1.7 à 6.15 Huit visions de nuit
  Chap. 1.7-17 Le cavalier parmi les myrtes
  Chap. 1.18-21 Les quatre cornes et les quatre ouvriers
  Chap. 2.1-13 L’homme avec le cordeau à mesurer
  Chap. 3.1-10 Le grand sacrificateur Joshua devant l’ange de l’Eternel
  Chap. 4.1-14 Le chandelier et les deux oliviers
  Chap. 5.1-4 Le rouleau qui vole
  Chap. 5.5-11 La femme au milieu de l’épha
  Chap. 6.1-8 Les quatre chars entre les montagnes
  Chap. 6.9-15 Appendice: le couronnement du grand sacrificateur Joshua
3. Chapitres 7.1 à 8.23 La question concernant les jeûnes
II. Zacharie 9 à 14 : Prophéties non datées après la construction du temple
1. Chapitres 9.1 à 11.17 Premier oracle: la première venue et le rejet du Messie
  Chap. 9.1-17 Le jugement des ennemis et la venue du roi
  Chap. 10.1-12 Le rassemblement du troupeau
  Chap. 11.1-17 Le troupeau et ses bergers
2. Chapitres 12. 1 à 14. 21 Second oracle: La deuxième venue et la réception du Messie
  Chap. 12.1 à 13.6 La victoire finale d’Israël
  Chap. 13.7 à 14.21 La victoire finale du roi.

Tiré de « Vue d’ensemble de l’Ancien Testament »,
Arend Remmers, EBLC – Chailly-Montreux – Suisse.

Livre des petits prophètes : Zacharie

1 Au huitième mois, en la seconde année de Darius,* la parole de l'Eternel vint à Zacharie le prophète, fils de Bérékia, fils d'Iddo, disant : [date : A.C. 519.]

Zacharie

Exhortations à la repentance.

1 Le huitième mois, la seconde année de Darius, la parole de l'Eternel fut adressée à Zacharie, fils de Bérékia, fils d'Iddo, le prophète, en ces mots :

2 L'Eternel a été fort en courroux contre vos pères. 2 L'Eternel a été très irrité contre vos pères.
3 Et tu leur diras : Ainsi dit l'Eternel des armées : Revenez à moi, dit l'Eternel des armées, et je reviendrai à vous, dit l'Eternel des armées. 3 Dis-leur donc : Ainsi parle l'Eternel des armées : Revenez à moi, dit l'Eternel des armées, et je reviendrai à vous, dit l'Eternel des armées.
4 Ne soyez pas comme vos pères, auxquels les premiers prophètes ont crié, disant : Ainsi dit l'Eternel des armées : Revenez donc de vos mauvaises voies et de vos mauvaises actions !.... mais ils n'écoutèrent pas, et ne firent pas attention à moi, dit l'Eternel. 4 Ne soyez pas comme vos pères, auxquels s'adressaient les premiers prophètes, en disant : Ainsi parle l'Eternel des armées : Détournez-vous de vos mauvaises voies, de vos mauvaises actions ! Mais ils n'écoutèrent pas, ils ne firent pas attention à moi, dit l'Eternel.
5 Vos pères, où sont-ils ? et les prophètes, ont-ils vécu à toujours ? 5 Vos pères, où sont-ils ? et les prophètes pouvaient-ils vivre éternellement ?
6 Mais mes paroles et mes décrets que j'ai commandés à mes serviteurs les prophètes, n'ont-ils pas atteint vos pères ? Et ils sont revenus et ont dit : Comme l'Eternel des armées s'est proposé de nous faire, selon nos voies et selon nos actions, ainsi en a-t-il fait à notre égard.

6 Cependant mes paroles et les ordres que j'avais donnés à mes serviteurs, les prophètes, n'ont-ils pas atteint vos pères ? Ils se sont retournés, et ils ont dit : L'Eternel des armées nous a traités comme il avait résolu de le faire selon nos voies et nos actions.

7 Le vingt-quatrième jour du onzième mois, qui est le mois de Shebath, en la seconde année de Darius, la parole de l'Eternel vint à Zacharie le prophète, fils de Bérékia, fils d'Iddo, disant :

Visions.

7 Le vingt-quatrième jour du onzième mois, qui est le mois de Schebat, la seconde année de Darius, la parole de l'Eternel fut adressée à Zacharie, fils de Bérékia, fils d'Iddo, le prophète, en ces mots :

8 Je vis de nuit ;* et voici un homme monté sur un cheval roux, et il se tenait parmi les myrtes qui étaient dans le fond, et, après lui, il y avait des chevaux roux, bais, et blancs. [ou : cette nuit-là.] 8 Je regardai pendant la nuit, et voici, un homme était monté sur un cheval roux, et se tenait parmi des myrtes dans un lieu ombragé ; il y avait derrière lui des chevaux roux, fauves, et blancs.
9 Et je dis : Que sont ceux-ci, mon seigneur ? Et l'ange qui parlait avec moi me dit : Je te ferai voir ce que sont ceux-ci. 9 Je dis : Qui sont ces chevaux, mon seigneur ? Et l'ange qui parlait avec moi me dit : Je te ferai voir qui sont ces chevaux.
10 Et l'homme qui se tenait parmi les myrtes répondit et dit : Ce sont ceux que l'Eternel a envoyés pour se promener par la terre. 10 L'homme qui se tenait parmi les myrtes prit la parole et dit : Ce sont ceux que l'Eternel a envoyés pour parcourir la terre.
11 Et ils répondirent à l'ange de l'Eternel qui se tenait parmi les myrtes, et dirent : Nous nous sommes promenés par la terre, et voici, toute la terre est en repos et tranquille. 11 Et ils s'adressèrent à l'ange de l'Eternel, qui se tenait parmi les myrtes, et ils dirent : Nous avons parcouru la terre, et voici, toute la terre est en repos et tranquille.

12 Et l'ange de l'Eternel prit la parole et dit : Eternel des armées, jusques à quand n'useras-tu pas de miséricorde envers Jérusalem, et envers les villes de Juda, contre lesquelles tu as été indigné cessoixante-dix ans ? 12 Alors l'ange de l'Eternel prit la parole et dit : Eternel des armées, jusques à quand n'auras-tu pas compassion de Jérusalem et des villes de Juda, contre lesquelles tu es irrité depuis soixante-dix ans ?
13 Et l'Eternel répondit à l'ange qui parlait avec moi, de bonnes paroles, des paroles de consolation. 13 L'Eternel répondit par de bonnes paroles, par des paroles de consolation, à l'ange qui parlait avec moi.

14 Et l'ange qui parlait avec moi me dit : Crie, disant : Ainsi dit l'Eternel des armées : Je suis jaloux d'une grande jalousie à l'égard de Jérusalem et à l'égard de Sion ; 14 Et l'ange qui parlait avec moi me dit : Crie, et dis : Ainsi parle l'Eternel des armées : Je suis ému d'une grande jalousie pour Jérusalem et pour Sion,
15 et je suis courroucé d'un grand courroux contre les nations qui sont à leur aise ; car j'étais un peu courroucé, et elles ont aidé au mal. 15 et je suis saisi d'une grande irritation contre les nations orgueilleuses ; car je n'étais que peu irrité, mais elles ont contribué au mal.
16 C'est pourquoi, ainsi dit l'Eternel : Je suis revenu à Jérusalem avec miséricorde ; ma maison y sera bâtie, dit l'Eternel des armées, et le cordeau sera étendu sur Jérusalem. 16 C'est pourquoi ainsi parle l'Eternel : Je reviens à Jérusalem avec compassion ; ma maison y sera rebâtie, et le cordeau sera étendu sur Jérusalem.
17 Crie encore, disant : Ainsi dit l'Eternel des armées : Mes villes regorgeront encore de biens,* et l'Eternel consolera encore Sion, et choisira encore Jérusalem. [ou : s'étendront à cause du bien.]

17 Crie de nouveau, et dis : Ainsi parle l'Eternel des armées : Mes villes auront encore des biens en abondance ; l'Eternel consolera encore Sion, il choisira encore Jérusalem.

chapitre précédent retour chapitre suivant